Morlaix : D’un clic, on évite la queue pour acheter son pain

Morlaix : D’un clic, on évite la queue pour acheter son pain
Par

Dans leurs deux boulangeries à Saint-Martin et Lanmeur, Estelle et Morwan Remeur ont lancé une nouvelle application pour permettre à leurs clients de ne plus jamais faire la queue.

L’initiative

Il est désormais possible, du moins dans deux boulangeries à Saint-Martin et à Lanmeur, de passer une com- mande depuis son téléphone portable et une application. Grâce à « Rapidle », le coupe-file en commerce de bouche qui digitalise les petits commerces à travers l’Hexagone, plus besoin de patienter en boulangerie. Faire gagner du temps à leurs clients et mieux gérer les stocks : c’est l’objectif des nouvelles com- mandes en ligne que lancent les deux boulangeries de l’enseigne La Farinette. Avec cette application, le client peut désormais choisir sa commande sur son smartphone, payer en ligne, puis retirer ses produits en « zone express », sans patienter. « L’application est très rapide à télécharger sur App Store ou sur Google play », explique Nadège, vendeuse à Lanmeur. On paie via sa carte bleue, sa carte de chèques-déjeuners ou même via sa cagnotte virtuelle, que l’on peut recharger à tout moment avec sa carte bancaire. « Mais attention, pour commander en ligne, il faut respecter deux conditions : la commande doit être passée au moins 30 minutes avant d’effectuer le retrait, et son montant doit être supérieur à 5 €. »

À Lanmeur, Nadège et Léa invitent les clients à découvrir l’application mobile « Rapidle » qui allie proximité et rapidité.

Une commande en temps réel

Marre de faire la queue pour acheter une baguette, cette application est idéale pour les plus pressés. Selon la vendeuse, c’est un service très pratique « car le client sait en temps réel ce qu’il y a en stock.» Quand il y a du monde dans la boulangerie et qu’on n’a pas trop de temps pour choisir correctement ce qu’on veut acheter, on peut faire son choix en consultant les produits au calme, depuis le smartphone. L’application est valable pour tous les pains, viennoiseries, gâteaux et les sandwiches. « Pour les grands gâteaux, il faut préciser le nombre de parts et compter sur un délai de 24 ou 48 heures », détaille Nadège. Chaque nouvelle commande inter- net est signalée par une sonnerie qui retentit dans la boutique. Un bon de commande sort sur l’imprimante reliée à une borne derrière le comptoir. Il n’y a alors plus qu’à la préparer.

Pratique : Boulangeries La Farinette, rue du Puits à Saint-Martin, et à Kerangoff, à Lanmeur.

Article rédigé par Ouest France et propriété de Ouest France. Le 29/10/19
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
On vous rappelle gratuitement