Montpellier : Et maintenant, voilà la boulangerie connectée !

Montpellier : Et maintenant, voilà la boulangerie connectée !
Par

midi libre.jpg
MIDI LIBRE : Boulangerie : L’Atelier Banette, à Garosud, s’associe à Rapidle.
PhotoAtelierBanette.png
Il fallait s’y attendre. L’univers du numérique propose des applications à la vie quotidienne quasi infinies. Aujourd’hui, c’est le monde de la boulangerie et de la pâtisserie qui y succombe. Depuis quelques semaines, l’Atelier Banette, installé au bas de l’avenue du Colonel-Pavelet, s’est converti au concept du click and collect. En partenariat avec la start-up parisienne Rapidle, l’enseigne développe un système de commandes via internet. On commande, on choisit son horaire de retrait et on se présente directement au comptoir dédié.
« Nous avons mené une enquête de satisfaction auprès de nos clients. Toutes les critiques ont porté sur le temps d’attente pour être servi. C’est comme cela que nous nous sommes décidés à opter pour la proposition de Rapidle, qui s’avère pertinente », explique Thierry Hébert, qui a développé le concept d’Atelier Banette et dispose aujourd’hui de cinq établissements en France.
La fin de la file d’attente est désormais disponible au travers de l’application coupe-file développée par Rapidle. « Nous travaillons beaucoup avec une clientèle d’habitués, qui n’ont que trente minutes pour déjeuner. C’est trop court. Avec ce service, ils commandent, passent récupérer leur repas et déjeunent au bureau. »
Pour Steeve Broutin, cofondateur de Rapidle, l’application « permet de maintenir la diversité des commerces et de les rendre compétitifs vis-àvis des exigences modernes ».
Elle touche toute l’activité de l’Atelier Banette : le pain, la pâtisserie et l snacking.
KARIM MAOUDJ
kmaoudj@midilibre.com
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
On vous rappelle gratuitement