Des commerces de proximité misent sur les commandes en ligne sur internet (Louhans)

Des commerces de proximité misent sur les commandes en ligne sur internet (Louhans)
Par

Depuis le 5 juin dernier, le magasin Arcad’fraîcheur situé sous les arcades à Louhans propose à sa clientèle un service de commande en ligne via son site internet. Pour Nicolas Salin et son épouse Julie, il fallait franchir le pas.

« Nous aimons beaucoup le contact humain mais il faut vivre avec son temps. Il fallait également prendre le virage numérique et innover. C’est aussi un plus pour le développement de notre activité », lance le couple.

Nicolas renchérit : « Nous avons des clients qui n’ont pas toujours le temps de venir. C’est un service que l’on rend. Ce projet est un investissement financier de l’ordre de 5 000 à 10 000 euros mais aussi personnel. »

Pour les débuts d’Arcad’drive, les commerçants ont enregistré deux commandes par jour. Les utilisateurs font leur panier sur le site et peuvent payer en ligne. Ils viennent ensuite retirer leur commande du mercredi matin au dimanche midi à l’heure qu’ils souhaitent.

« Il faut jouer le jeu, nous pensons que c’est l’avenir quand même. Des collègues commerçants nous ont déjà dit qu’ils étaient intéressés », concluent Julie et Nicolas.

 

Non loin de là, rue des Bordes à Louhans, la boulangerie Banette de Fanny et David Bonin a aussi pris le virage du numérique. Depuis environ deux mois, un service de commandes en ligne est disponible. L’investissement est de l’ordre de 5000 euros. Un client peut par exemple commander son sandwich ou sa baguette et payer en ligne. Il vient le chercher dans la zone de retrait express qui a été installée dans le magasin.
Pour l’heure, le couple est satisfait : les commandes sont régulières et une cinquantaine de personnes utilisent ce nouveau service.

      » Nous voulions nous démarquer un peu et développer notre activité « 

La société « rapidle » a fourni ce système clé en mains. Avec la tablette installée sur le comptoir, Fanny et David gèrent les stocks et les commandes.

« Nous voulions nous démarquer un peu et développer notre activité. Il s’agit par ailleurs de mieux gérer notre production », indique David. Fanny ajoute : « Pour l’instant, nous sommes la seule boulangerie à faire cela dans le secteur. Nous aimons bien sûr le contact humain, là c’est une autre facette. Le client évite l’attente et cette nouvelle activité donne du travail à tout le personnel. »

Les deux commerces connectés utilisent également les réseaux sociaux comme Facebook pour avoir encore une meilleure visibilité.

Une chose est certaine, d’autres commerces du Louhannais pourraient prendre la même voie…

Par O.Callamand

Source : L’indépendant du Louhannais et du Jura

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
On vous rappelle gratuitement