Une nouvelle zone commerciale voit le jour avec la création d’une boulangerie drive

Une nouvelle zone commerciale voit le jour avec la création d’une boulangerie drive
Par

Thierry Le Corre, Une boulangerie drive va ouvrir ses portes courant mai dans la nouvelle zone commerciale située à la sortie de Rostrenen. Le projet est porté par Laurent Maeseele, le patron du Fournil d’Armorique, la boulangerie du centre-ville, qu’il entend également conserver. Sept emplois vont être créés.

Une nouvelle zone commerciale est en train de voir le jour à Rostrenen.

L’endroit est facilement repérable près du rond-point du Cap-Vert : les bâtiments y poussent comme des champignons.

Cette création de zone, prévue de longue date, répondait à un objectif. Reloger les deux commerces (un garage et un centre de contrôle technique) qui faisaient les frais de la mise à 2X2 voies de la RN 164. Depuis, les choses ont évolué. Le garagiste ne viendra pas et la création d’une zone à donner de l’appétit à d’autres porteurs de projet.

800 000 € d’investissement Laurent Maeseele, le boulanger-pâtissier du Fournil d’Armorique est l’un d’entre eux. Le chef d’entreprise a prévu d’y ouvrir à la mi-mai une boulangerie drive de 527 m² dont 208 m² pour la partie vente. Un investissement de 800 000 €.

Une façon pour ce Lillois d’origine de jeter définitivement l’ancre en Kreiz-Breizh. « On est là depuis 2010 et on peut dire que ce territoire nous a ouvert les bras. Pour rien au monde, on bougera d’ici », affirme-t-il, tout sourire.

À quelques jours de l’ouverture, le boulanger avoue avoir le trac. Le projet représente un nouveau virage. Un virage assumé car si ce n’était pas lui, un autre aurait pris la place. Elle intéresse à l’heure de la mise à 2×2 voies de la RN 164. La zone commerciale sera l’une des rares sur le tracé à être facilement accessible et à présenter de nombreux services.

Un drive via une application

Le nouveau commerce comprendra un atelier de boulangerie, un labo pour la pâtisserie, une cuisine pour la partie snacking et un grand espace de vente. 70 places assises ont été prévues pour la restauration rapide.

Le drive fonctionnera grâce à une application, Rapidle, qui permettra de commander en ligne et de retirer par la suite ses produits sans faire la queue. « L’idée est d’apporter du confort à la clientèle et de bonnes conditions de travail pour nos salariés », précise le professionnel pour qui le projet s’inscrit dans une démarche globale de dynamisation de la vie économique rostrenoise.

Maintien de la boulangerie du centre Aussi, Laurent Maeseele l’assure, sa boulangerie du centre-ville, le Fournil d’Armorique, restera ouverte. « L’idée n’est pas de tuer le centre-ville, mais de capter une clientèle de passage. D’un point de vue technique, ça nous arrange d’avoir deux sites car on va pouvoir dédier l’atelier du centre-ville à la fabrication du pain bio ». 17 personnes au total travailleront sur les deux points de fabrication et de vente. Sept nouveaux emplois accompagnent cette création.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
On vous rappelle gratuitement