Skip links

+ 2 000 % de demande de digitalisation des commerces de proximité

La crise sanitaire du Covid-19 paralyse tous les Français et encore plus les commerçants qui ne se sont pas digitalisés avant celle-ci. Rapidle, solution de click and collect et livraison en commerces de proximité voit les chiffres de ses commerçants exploser.

Les boutiques les plus demandeuses sont les pharmacies puis viennent les boucheries, les boulangeries. Le 1er pic de demande se situe au sein de la région Centre Val de Loire (+147,56% de nouveaux commerçants) puis vient la Nouvelle Aquitaine (+ 87,25% de nouveaux commerçants); s’en suit les Hauts de France (+85% de nouveaux commerçants) et en quatrième position arrive l’Ile de France (+61,48% de nouveaux commerçants) et la région qui n’a pas augmenté sa digitalisation des petits commerces est le Pays de la Loire avec 2,98%.

Les deux premieres villes de France à augmenter leur digitalisation des petits commerces sont:

1) Landerneau (705%)

2) Hazebrouck (+351%)

La fréquentation de l’application Rapidle est de +47,8% (Source Google Analytics) et l’utilisation ne se fait plus uniquement que le midi en majorité mais aussi désormais le soir.

“Nous avons enregistré un boom de demande d’adhésion à notre solution par les commerces de proximité depuis Vendredi dernier. Les comportements vont changer et les commerçants l’ont bien compris. Pour faire face à la grande distribution, pour faciliter l’écoulement des stocks en période de crise et parce que tous souhaitent évoluer vers une solution facilitant les échanges commerciaux, nous avons enregistré une hausse de 2 000 % des demandes d’adhésion par jour, passant de 2 régulières à 40 et ce chiffre risque d’augmenter ! C’est un énorme boom de la digitalisation des commerces de proximité ” explique Steeve Broutin cofondateur de Rapidle.

Le panier moyen des :

– Boucheries (+ de 100%) : qui est de 25,34 euros en moyenne s’envole à 70,97 euros ;

– Boulangeries (+400%) : qui est de 6,50 euros en moyenne s’envole à 26 euros ;

– Primeurs (+30-50%): qui est de 17,22 euros en moyenne s’envole à 30,19 euros.

Le nombre de commande par jour a augmenté de 78 %
Les commerces demandeurs depuis le début de la crise sanitaire :

1- Pharmacies ;
2- Boucheries ;
3- Boulangeries ;
4- Primeur.

Leave a comment